Rechercher

L'alimentation et le yoga.

Beaucoup de questionnement tourne autour de l’alimentation yogic. Entre l’ayurveda, l’alimentation sattvic ou végétarienne… On ne sait pas trop si ça parle d’une seule et même chose ou si ces « régimes » sont bien distincts.

Pour commencer, bien que l’on dise souvent que yoga et ayurveda sont liés et que l’un ne va pas sans l’autre. L’alimentation dite sattvic ne prend pas en compte le dosha de l’individu ( Pitta, Vata ou Kapha).

Dans la philosophie du yoga, l’alimentation n’est pas anodine. Elle a un effet direct sur le physique, l’esprit et la santé psychologique.

Ce que nous mangeons est le reflet de notre personnalité, de notre nature. L’esprit est formé à partir de l’essence la plus subtile de la nourriture. (Si par exemple l’aliment ingéré est « pure », l’esprit sera alors fort et pure).

En yoga, on entend parlé de Gunas. Il s’agit de diverses influences qu’exerce l’énergie matérielle illusoire sur les êtres et les choses; ils déterminent, en autres, la façon d’être, de penser et d’agir.

Il y en a trois :

- SATTVA (pure)

- RAJA (hyper-stimulant)

- TAMA (putrifié)



L’alimentation du yogi se repose donc sur le guna sattva.



- A quoi correspond le terme Sattvic quand il s’agit de nourriture?

C’est un régime végétarien, constitué de fruit et légumes les plus frais possibles de préférence biologique, non modifiés et non transformés. Ces derniers doivent être consommés à leur état naturel donc si possible cru, ou à la vapeur.

Ajoutez a cela des céréales complète, des légumineuses, des noix et des graines.

Les produits laitiers sont inclus dans la nourriture sattvic mais aujourd’hui, il est compliqué d’en consommer sans allé à l’encontre de la non-violence.

En consommant ainsi, l’esprit sera pure, calme et équilibré avec des tendances pacifiques. Le corps sera fort et endurant.

- L’alimentation Rajasic, concerne les aliments amers, acides, trop chauds, âcre mais aussi tout produits transformés (comme les céréales raffinées), tout stimulants (tel que le café, thé, tabac…).

A noté que toute nourriture sattvic mal consommée, devient rajasic (sans prendre le temps par exemple).


Ces aliments peuvent amener à un corps et un esprit malade et fatigué dû à l’hyper stimulation.

La nature de ce guna reflète alors la colère, l’égoïsme, la violence, la luxure et l’avidité.

- Quant à l’alimentation Tamasic, elle inclue la viande, le poisson, l’alcool, les aliments fris,

brûlés, fermentés, réchauffés, modifiés, trop murs ainsi que les champignons car ils ne poussent pas à la lumière.

La nourriture sattvic consommée en quantité excessive devient tamasic.


Ces habitudes alimentaires conduisent aux maladies chroniques et à la dépression. L’individu devient maussade, et manque de motivation.

Bien sûr, tout ceci n’est qu’une brève explication et une infime partie du yoga et ses principes.

Je vous laisse avec un extrait de la Bhagavad-gita qui résume parfaitement ce billet.

« Les aliments de la vertu purifient l’existence et en prolongent la durée; ils procurent force, santé, joie et satisfaction. Ces aliments substantiels sont doux, juteux, gras et pleins de saveur. Les aliments trop amers, acides, salés, piquants, secs ou chauds, sont aimés de ceux que domine la passion. Ils engendrent souffrance, malheur et maladie. Et chers aux hommes qu’enveloppe l’ignorance, les aliments cuits plus de trois heures avant d’être consommés, les aliments privés de goût, de fraicheur, malodorants, décomposés ou impurs, voire les restes. »

XVII-8-10


0 vue

© 2020 par Yoga Delph. Créé avec Wix.com